ÉDUCATION

Série Nos frontières et nos forteresses (1)

Collection P-M Courtin

numéro d'inventaire : 20193844
Galerie

Photos

Description

Couverture non numérotée : Siège de Belfort (1870-1871) / Reddition avec les honneurs en février 1871. Chromolithographie sur papier épais beige. En pages intérieures, texte explicatif anonyme sur Bayonne (renseignements historiques, rôle stratégique, conjuration de Belfort en 1821). Au dos, gravure sur la Tour de la Miette, après le bombardement.

Matériaux

Techniques

Dimensions

22x17 cm

Histoire

Auteur / Fabricant

Papeteries des Châtelles (Raon-l’Etape, Vosges)

Datation / Époque

fin du 19ème siècle

Contexte d'utilisation

Cette série, non numérotée et incomplète dans la collection, est une des très nombreuses productions des papeteries vosgiennes de Châtelles. Son directeur, Louis Geisler (1852-1914) reprend l’usine familiale de pâte à papier en 1881. Illustrateur, inventeur de la trichromophotogravure et d’une machine de fabrication de cahier, il développe l’entreprise et ouvre une succursale à Paris. Il y crée un atelier de photographie et de phototypie qui attire les affichistes et les directeurs de presse.

Les illustrations de cette série sont, à l’exception d’une, de Lucien-Pierre Sergent (1849 1904). Elève de Vauchelet Pils, est connu pour son art militaire. Il débute au Salon de 1873 et y reçoit la médaille d'honneur en 1889. Il obtient une médaille de bronze à l’exposition universelle de Paris, en 1900. On lui doit de grands tableaux de batailles, notamment lors de la guerre de 1870 (Sous le feu et Combat de Bagneux) et de la conquête coloniale (Episode du siège de Thuyen Quan).