TEXTILE

Métier à broder à bras

Maison de la Broderie

numéro d'inventaire : 2017.1

Fiche du musée

Le métier à bras est un métier qui reproduit exactement le mouvement à la main de la brodeuse et  permet de réaliser des broderies très fines.Il est constitué d'un cadre sur lequel et tendu le tissu à broder. Ce cadre est mobile et se déplace de gauche à droite et de haut en bas à l'aide d'un levier appelé pantographe. Il est actionné par une personne qui le déplace en suivant le dessin (mise en carte) qui est six fois plus grand que le dessin brodé. Les déplacements du cadre permettent de déplacer la partie du tissu à broder en face des aiguilles correspondantes.

A l'avant et à l'arrière du cadre se trouve une barre de pinces installées sur un chariot. Ces pinces s'ouvrent et se ferment automatiquement pour maintenir la rangée d'aiguilles pointues aux deux bouts et enfilées en un œillet central.

Le chariot  qui supporte cette rangée d'aiguilles est approché du tissu grâce à une manivelle actionnée par le brodeur. Les aiguilles traversent le tissu et, lâchées par les pinces du premier chariot, sont reprises par les pinces de l'autre chariot qui a été approché et qui va ensuite reculer …

Seules l'esquisse et la mise en carte sont nécessaires. Des écussons, des mouchoirs, des cartes postales, de la broderie anglaise étaient brodés sur ces métiers. Ces métiers ont été construits en partie en Suisse à partir de 1869 ainsi qu'en France (à Puteaux). Le premier métier est implanté par un certain Jean Baptiste Richez en 1888 et et l'un des derniers métiers a fonctionné de 1924 à 1946.

Inscriptions

G. Wisner
Constructeur
Puteaux (Seine)
N° 410R

Materiaux

  • acier
  • bois
  • fonte

Techniques

  • Assemblé

Dimensions

Ht 3,30 m - Larg. 6,10 m - Prof. 3,30 m

Photos

Histoire

Auteur / Fabricant

G. WISNER

Datation / Époque

19e siècle

Provenance géographique

Puteaux (France)

Contexte d'utilisation

Broder du tissu