AGRO-ALIMENTAIRE

Ancienne tondeuse manuelle

Les Amis des Moulins Amandinois

numéro d'inventaire : 2019.086

Fiche du musée

Cette ancienne tondeuse à gazon n'a pas de moteur puisqu'elle est manuelle : un long manche fin et carré en bois est présent. À sa première extrémité, une poignée également en bois fixée avec une attache en fer ainsi que des clous. 

À l'autre extrémité, le mécanisme manuel de la tondeuse. Il est réalisé grâce à une structure solide en fer, des deux côtés deux roues reliées entre elles par des barres cylindriques horizontales en fer. Entre ces deux roues, sont disposées des lames permettant la coupe, ces lames sont appelées "hélicoïdales" c'est-à-dire qu'elles ont une forme d'hélice. 

Sur le devant de l'objet, parallèles aux roues, s'étendent deux morceaux de fer reliés par un rouleau de bois. Le tout devait être actionné en faisant avancer cette machine. 

Inscriptions

- Autour des roues :

"INN-O-DUR" (inscription présente sur les deux roues)

- Sur l'intérieur de la roue gauche : 

"L 1952"

- Sur l'intérieur de la roue droite :

"R 1952"

Materiaux

  • bois
  • fer

Techniques

  • Assemblé
  • Cloué
  • Soudé
  • Taillé

Dimensions

112,5 x 39 x 33,5 centimètres

Dimensions autres

90 centimètres pour la longueur du manche en bois

35 centimètres pour la taille de la poignée 

21,4 centimètres pour le diamètre des roues

25,5 centimètres pour la taille du "rouleau" de bois

Photos

Photos contextualisées

Vidéos

Histoire

Destinataire

Jardinier

Datation / Époque

1952

Provenance géographique

France, Nord

Contexte d'utilisation

Cette ancienne tondeuse à gazon est parfaitement manuelle, pour l'actionner il suffit alors de pousser le mécanisme grâce à la poignée et le manche en bois. Pousser l'objet va entrainer le fonctionnement des "hélices" de la tondeuse, ces hélices vont ainsi arracher l'herbe et la propulser vers l'arrière.

Le rouleau est en réalité situé derrière la tondeuse lors de son utilisation, il sert à la stabilité de celle-ci lorsqu'elle est utilisée sur du gazon. Les lames devaient être bien solides et étaient rarement abîmées par les quelques obstacles (pierre, cailloux), seule la rouille pouvait détériorer ces parties. 

La marque du fabricant était généralement inscrite autour des roues de l'objet.

Ce type de lame hélicoïdale est parfois utilisé sur des tondeuses mécaniques. Ces dernières ont remplacé les manuelles, maintenant elles ont un récipient intégré servant à ramasser facilement l'herbe fraichement coupée. Cependant, les tondeuses manuelles commencent à revenir en force, utilisées par des usagers, car elles présentent une alternative plus écologique. 

Bibliographie

Site dédié aux tondeuses manuelles : http://www.tondeuse-manuelle.com